Astuces - Professionnel

| Cadeaux | Crédit privé | Déjeuner d'affaires | Discours | Lassitude | Rendez-vous |

Cadeaux professionnels

C'est une pratique de certaines entreprises, qui peut surprendre au début. Sachez à quoi vous en tenir.
1. Vous recevez un cadeau d'une société avec laquelle vous travaillez régulièrement (champagne, alcool, parfum ou gadget) : remerciez poliment et n'en tenez pas compte davantage. C'est une forme de remerciement de votre interlocuteur pour les bonnes relations entretenues durant l' 'année. Les sociétés de publicité et de promotion utilisent cette méthode pour faire connaître leurs produits. Acceptez-le de façon purement professionnelle.
2. Si les cadeaux deviennent trop fréquents, interrogez-vous sur le but de l'expéditeur et flairez peut-être une ''invite'' dissimulée. Décidez de l'attitude à tenir : cela vous flatte et v ous souhaitez que ça continue, en sachant que l'on pourrait vous demander un éventuel ''service'' en retour (corruption...), ou vous décidez de couper court en l'écrivant nettement à l 'auteur. Mais ne sombrez pas dans la paranoïa et faites la bonne part des choses (voir point 1).
3. Le comité d'entreprise peut prévoir des cadeaux au personnel en fonction des salaires, de lâge des enfants, etc... Soyez au courant de ce qui se fait dans votre entreprise. Dans certaines institutions ou entreprises, il existe une caisse commune qui servira à départager les dons à l'ensemble des collaborateurs. Une vente aux enchères peut également permettre aux collaborateurs d'acquérir certaines formes de dons.

HAUT

Crédit privé, avance de salaire

Le plus simple est sans nul doute de s'en passer... Prenez un crédit seulement si vous en avez effectivement besoin et observez les 4 points principaux suivants : garanties fournies, montant, durée et taux d'intérêt.
1. Plus les garanties que l'on est en mesure  de fournir pour couvrir le crédit sont bonnes, plus ce dernier sera avantageux. Peut-être possédez-vous un lopin de terrain, un lingot d'or, des papiers-valeurs, des bijoux ou une collection de pièces de monnaie que vous pourriez céder en nantissement. Si vous ne pouvez proposer aucune garantie, vous avez aussi la possibilité de demander un crédit en blanc (appelé également crédit  privé ou petit crédit).
2. N'empruntez pas plus d'argent que vous n'en avez réellement besoin. Demandez une offre à plusieurs banques ou agences de prêt et comparez-les en détail ! Examinez si les charges d'intérêts et la quote-part du remboursement (y compris tous les frais et coûts accessoires) ne dépassent pas vos possibilités. Demandez dans tous les cas qu'on vous indique le taux d'intérêt qui sera effectivement appliqué (dans certains cantons ou département, celui-ci est limité par la loi).
3. Pensez à conclure une assurance qui prendra vos dettes en charge (au moins partiellement) en cas de maladie ou de décès. En outre, vous devrez vérifier s'il serait possible de rembourser le crédit prématurément.
Sans oublier, la possibilité de demander une avance sur le salaire, mais faites bien attention à ne pas tomber dans l'engrenage des dettes.

HAUT

Déjeuner d'affaires

Vous invitez quelqu'un à déjeuner dans le cadre de votre travail. Précisez clairement l'objet de votre invitation (première prise de contact, demande de renseignements, échanges de points de vue sur un thème précis, remerciements pour un service rendu, ou simple courtoisie). Vous permettrez ainsi à chacun de préparer un rendez-vous plus efficace.
Réservez à l'avance et demandez une table à un endroit calme. Précisez l'heure et le nombre de convives au restaurant et à votre invité, en indiquant l'adresse à ce dernier. Ce sera à vous de payer l'addition, elle entrera dans vos frais professionnels.
Arrivez bien à l'heure fixée. C'est vous qui devez attendre votre invité. En l'attendant, prévenez le maître d'hôtel afin qu'il vous remette l'addition.
Si vous arrivez ensemble au restaurant, trouvez un prétexte (téléphone, wc) pour avertir le personnel de ce détail.
Payez discrètement. Allez à la caisse pour faire votre chèque ou régler avec une carte de crédit. Rangez la note avant de rejoindre la table et laissez discrètement un pourboire en quittant la table.
Enfin, vous êtes invité par un confrère et savez que ses frais professionnels ne sont pas remboursés, choisissez un menu à petit ou moyen budget et proposez de partager l'addition.

HAUT

Discours en public

Vous redoutez de parler en public ?
1. N'essayez pas d'apprendre tout votre discours, votre mémoire n'y suffirait pas. Rédigez un texte précis aussi simple que possible, adapté à l'auditoire. dégagez un plan clair, il aidera à alimenter vos défaillances.
2. Adaptez la longueur du texte au temps qui vous est imparti : 10 pages dactylographiées avec double interlignage correspondent à un discours de 20 minutes environ. Frappez le texte de manière aérée en mettant en évidence les têtes de chapitres. Cela vous guidera. Conservez le plan à portée de la main.
3. Sachez que nul n'est à l'abri d'un ''trou de mémoire'' ou d'un manque de concentration passager. Entraînez-vous en privé. Répétez votre conférence 1 ou 2 fois à voix haute. Notez et corrigez les points faibles : intonations, défauts de prononciation, rapidité excessive, cohérence, etc...
4. Avant la scéance, assurez-vous que le dispositif de sonorisation est au point. Gardez votre calme en prenant quelques profondes respirations, puis entrez en scène, installez-vous et calez-vous bien droit dans votre siège, dans une attitude confortable. Prenez votre temps (mais pas trop) avant de commencer votre conférence. Observez le public discrètement et dites-vous qu'il attend votre message. Cela vous donnera du courage.
5. Les premiers mots donnent le ton. Ou vous commencez d'emblée par une boutade, à condition qu'elle soit particulièrement bien choisie, ou vous avouez modestement que le public distingué qui vous fait face vous impressionne. Il y a de fortes chances pour que cela vous détende en même temps que l'assemblée. Ou, simplement, présentez-vous.
6. Vous pouvez alors rentrer dans le vif de votre sujet. Concentrez-vous sur ce que vous avez à dire et à faire passer en prenant pour repère des mots-clés. Soyez convaincant et sûr de votre propos. Ne jouer pas avec votre stylo, ne vous laissez pas distraire ou intimider par les regards inquisiteurs. Dites-vous que cela n'a pas d'importance et faites passer votre message, avec humour si l'occasion se présente.

HAUT

Lassitude professionnelle

Votre travail vous pèse, il ne vous plaît plus. Cherchez pourquoi.
1. Vous avez trop de travail et n'arrivez plus à faire face. Entre le bureau, le conjoint, les enfants, vous stressez.
2. Au contraire, vous avez si peu d'occupations au bureau que vous vous ennuyez. On vous sous-estime et vous ne pouvez pas faire valoir votre potentiel actif et vos capacités de créativité.

Faire le point
1. Redéfinissez le contenu de votre travail et vos responsabilités. Discutez-en avec un supérieur ou votre employeur. Présentez quelques projets et initiatives intéressantes, mais ne dévoilez pas tout, des fois qu'on vous vole l'idée (cela arrive malheureusement plus souvent qu'on ne le croie...)
2. A la maison, analysez la situation : êtes-vous vraiment disponible ou votre esprit est-il encore occupé par le dernier dossier traité au bureau ? Seuls les devoirs des enfants vous mobilisent ? Et leurs loisirs, leurs amis, leurs problèmes ? La vie familiale est pourtant bien organisée de manière à ce que rien ne cloche. Le trajet jusqu'au travail est-il trop long ? Faut-il penser à déménager pour éviter une perte de temps et d'énergie dans les bouchons routiers ? Etes-vous suffisamment payé ?...
3. Intéressez-vous à d'autres domaines ou services, aux nouvelles technologies, si besoin est, faites des cours de mise à niveau.
4. Pensez à vous-même. Allez à la piscine, au cinéma. Faites-vous du sport, de la musique ? Alors, il est temps de réagir !

HAUT

Rendez-vous

Ne croyez pas que cela ''fasse bien'' d'arriver en retard à un rendez-vous. Faire attendre les autres est un manque de respect que l'on vous reprochera tôt ou tard.
1. Prévoyez systématiquement de 10 à 15 min de battement pour le cas où vous seriez retardé par la circulation, une manifestation, le mauvais temps, etc...
2. N'ayez qu'un agenda pour la maison et pour le travail. Si nécessaire, notez l'heure de vos rendez-vous au quart d'heure précédent.
3. Avancez votre montre de quelques minutes.
4. Réglez votre réveil un peu plus tôt en vous laissant une marge pour ne pas vous stresser, ou un minuteur qui fera retentir le signal de départ.
5. Un coup de fil de dernière minute ? Ne répondez pas, vous êtes déjà parti !
6. Vous savez que vous aller arriver en retard ? Appelez la personne avec qui vous avez rendez-vous, elle s'organisera en conséquence et ''comprendra'' mieux votre retard.

7.  Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l'on vous fasse... A bon entendeur.

Retard chez les autres
1. Demandez à la personne qui n'est jamais à l'heure de vous appeler quand elle est sur le point de partir.
2. Vous allez au cinéma ? Proposez de prendre un verre avant et donnez rendez-vous au café d'en face. Cela laisse une marge.
3. De nos jours, pratiquement "tout le monde" à un téléphone portable, alors : "un coup de fil c'est si facile".
4 . Sachez qu'en Angleterre et dans plusieurs autres pays, surtout anglophones, il est de coutume d'arriver environ une heure après le rendez-vous entre amis... Renseignez-vous sur les "us et coutumes" du pays dans lequel vous vous trouvez...

Retour vers menu Astuces HAUT Astuce suivante

 

 

| Accueil | Plan du site | Administration | Contact | Copyright © IPA Genève 2001 - ® Tous droits réservés. Dernière mise à jour le 01.05.2018